blog définition thermolaquage

Le thermolaquage est un procédé de revêtement non polluant permettant de protéger durablement toutes les surfaces métalliques, notamment nos garde-corps et pergolas en acier inox et en aluminium. Petit point technique sur cette méthode et sur les avantages qu'elle procure à nos produits !

Le thermolaquage

En quoi consiste le revêtement électrostatique ou "thermolaquage" ?

Cette méthode d’application de peinture, dont l’utilisation est très répandue dans les secteurs de l’automobile et de l’immobilier, consiste à déposer des peintures poudres très froides (chargées positivement) sur des éléments métalliques (chargés négativement).

Un phénomène électrostatique se produit alors, faisant adhérer la poudre époxy ou polyester au support : la poudre est attirée provisoirement sur l’élément. Il sera par la suite chauffé pendant une vingtaine de minutes à plusieurs centaines de degrés dans un four (température généralement comprise entre 140 et 200°C), afin de durcir et de stabiliser la poudre.

Quelques principes de physique permettent de comprendre ce qu’est le thermolaquage, qui malgré son nom un peu technique, se révèle donc plutôt simple. Il requiert toutefois des équipements bien spécifiques et se pratique ainsi uniquement en atelier ou en usine.

Le thermolaquage

Pourquoi choisir un matériau thermolaqué ?

L’application d’une peinture poudre a d’abord l’avantage de permettre une couvrance parfaite des pièces. Le poudrage permet effectivement d’atteindre les moindres recoins, sans laisser de traces disgracieuses, comme cela peut être le cas avec une peinture liquide. On obtient sans conteste un résultat uniforme et qualitatif.

Le thermolaquage est aussi très efficace puisqu’il permet une longue tenue des couleurs. Le poudrage permet d’obtenir une couleur qui garde toute sa splendeur durant de longues années, sans ternir ni s’écailler. Bien entendu, la longévité de la peinture est en partie fonction de la préparation du support avant poudrage et de la qualité de la poudre utilisée. Plusieurs méthodes peuvent être envisagées pour rendre la surface propre et lui permettre une adhésion optimale de la peinture : projection d’abrasifs (via le procédé de grenaillage ou de sablage par exemple), métallisation (projection de zinc) ou préparation chimique. Ce type de protection a aussi l’avantage d’avoir une action anticorrosion.

Les atouts du thermolaquage pour une structure en aluminium résident aussi dans sa résistance aux chocs et à la corrosion. Il s’agit donc d’une méthode de peinture qui fait à la fois office de coloration esthétique et de traitement des surfaces métalliques.

Il est également respectueux de l’environnement puisqu’aucun solvant n’est utilisé pendant l’opération. On ne peut pas toujours en dire autant des produits de peinture liquides, qui rejettent pour la plupart des Composés Organiques Volatiles (COV) ! De plus, il est inutile d’ajouter de l’eau ou du diluant à la poudre époxy ou polyester : elle peut être appliquée telle quelle.

Autre atout, et non des moindres : la variété de teintes disponibles ! Vous pouvez choisir n’importe quel coloris au sein de la palette RAL, et nous réaliserons le thermolaquage sur mesure. Bien que les piliers, les lames et la structure du toit de nos pergolas soient proposés en noir ou blanc en version standard, vous êtes en effet libre de décider de la teinte qui vous plaît et/ou de choisir le coloris en fonction de l’architecture de votre habitation ou de votre établissement. Bien sûr, les autres éléments de la pergola (pieds, coffre, etc.) seront d’une couleur similaire à la structure principale.

Mais si vous optez pour une pergola bioclimatique, rien ne vous empêche de choisir une couleur différente pour la structure et pour les lames. Tout comme vous le feriez d’ailleurs avec une pergola à toile enroulable ou rétractable.

Pergola bioclimatique thermolaquage

Toutes les structures et pièces en alu de nos pergolas sont donc protégées par le procédé du thermolaquage, comme le témoigne cette photo d'une pergola bioclimatique CYCLADES : la structure des piliers et des poutres est légèrement pailletée pour renforcer la résistance et la tenue des couleurs.

Choisir une pergola en aluminium thermolaqué est donc un gage de qualité, d’une longue durée de vie de la structure et d’un aspect esthétique du plus bel effet. De plus, en optant pour une pergola ou un garde-corps Atrium Concept, vous faites confiance à une entreprise qui fait fabriquer ses produits en France et en Europe, avec du véritable sur mesure et une distribution directe pour un meilleur contrôle et une véritable maîtrise des prix !

Le thermolaquage

Quels sont les inconvénients du thermolaquage ?

Avec tant d’avantages, il semblerait que le thermolaquage soit LA solution idéale pour peindre des métaux. Et c’est partiellement vrai, à quelques exceptions près :

  • puisqu’il faut passer la pièce au four après le poudrage, il faut que la matériau qui la compose puisque supporter une forte température (c’est le cas de l’aluminium et de l’acier utilisé pour nos pergolas et garde-corps) ;
  • pour peindre une très grande pièce, il faut disposer d’un four tout aussi grand (nos usines sont correctement équipées pour poudrer même les plus grandes longueurs de pergolas disponibles) ;
  • le traitement préalable à l’application de la peinture en poudre est plus exigeant, ce qui peut impliquer un coût supérieur, mais qui est largement rentabilisé par la durée de vie supérieure du revêtement.

En somme, la peinture d’une surface à la poudre époxy ou polyester gagne largement le match face à la peinture liquide lorsqu’il s’agit de peindre des pièces métalliques relativement simples dans leurs formes. C’est pourquoi nous avons adopté ce type de revêtement, délaissant les peintures liquides à la composition chimique peu attrayante.

Le thermolaquage

Comment nettoyer une surface traitée par thermolaquage ?

Grâce au thermolaquage, l’entretien est largement facilité : il suffit de nettoyer la couche de peinture au moins deux fois par an, afin d’éliminer les salissures qui peuvent se fixer et dégrader le revêtement.

La fréquence de nettoyage dépend surtout de l’environnement dans lequel vous vivez. Ainsi, dans les milieux jugés corrosifs ou très soumis aux poussières, il faudra parfois réaliser un entretien plus fréquent, 3 à 4 fois par an.

Toutefois, sur une surface en métal thermolaquée, un simple nettoyage suffit, là où une pergola en bois nécessitera par exemple un traitement additionnel pour que le matériau garde toute sa splendeur.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.